Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

II. Effet de serre et réchauffement climatique

 

Avons nous suffisamment peur ? par Pierre-Olivier Monteil

 

Fédération luthérienne mondiale : appel au jeûne pour la justice climatique

En novembre 2013, la 19ème Conférence des parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC), encore appelée COP19, s'est tenue à Varsovie. Lors de cette conférence, les délégués des différentes religions présents sur place ont lancé un jeûne interreligieux pour la justice climatique. Dans ce cadre, La Fédération luthérienne mondiale (FLM) et le Conseil oecuménique des Eglises (COE) ont appelé à poursuivre le jeûne tous les 1ers du mois au moins jusqu'à la conférence de Lima, en décembre 2014. La FLM a d'ores et déjà envoyé un appel officiel au jeûne à ses membres.

      Qu'est-ce que la Justice climatique ? par Martin Kopp

 

8 novembre 2013. Le typhon Haiyan frappe le centre des Philippines. La Fédération protestante de France envoie un Message de solidarité.
L'Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL), un appel de fonds et un appel à un jeûne de solidarité.

La onzième Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, (la première avait eu lieu à Berlin en 1995) ainsi que la première réunion des parties au Protocole de Kyoto (PK) (COP11/CMP1 2005) ont eu lieu à Montréal en décembre 2005 (La page du site en français).

En Février 2007 Le Conseil Œcuménique des Eglises se félicite du rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) réuni sous l’égide des Nations Unies. Cet important rapport, le quatrième publié en vingt ans par le GIEC, reflète un consensus général de la part des scientifiques sur les émissions de gaz à effet de serre.
Rapport du GIEC (en anglais).

Les chrétiens s’inquiètent depuis plusieurs années des conséquences du changement climatique :

• Un colloque sur la pauvreté, la richesse et l'écologie en Europe, organisé par la Conférence des Eglises européennes (KEK) et le Conseil œcuménique des Eglises (COE) en collaboration avec des Eglises de Hongrie, s'est achevé vendredi 12 novembre 2010 sur l'adoption d'un "Appel de Budapest pour la justice climatique"(en anglais).
Le document indique que "la justice climatique et, par conséquent, les valeurs sociales et écologiques, doivent être un objectif clé de l'élaboration des politiques. Dans les pays industrialisés, la croissance économique ne devrait plus être considérée comme un but en soi."

• Le Conseil Œcuménique des Eglises a établi un programme d’action. David G. Hallmann, coordinateur de ce programme a aussi rédigé un rapport (en anglais) sur la conférence OP11/MOP1 2005 consultable en anglais. Il a réagi en ces termes à la Conférence des Nations Unies sur le climat : « les nations industrialisées riches doivent réduire de manière radicale leurs émissions », novembre 2006

• Le Changement climatique : une menace pour les plus pauvres : Climate of poverty : facts fears and hope, Christian Aid, Mai 2005 »

A propos des changements climatiques, Commission sociale Economique et Internationale, Féderation protestante de France, FPF, février 1997