Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

En Grande-Bretagne, les chrétiens se mobilisent pour l'environnement

In : Bulletin d’Information Protestant N°1591-1592 - 15 Oct. 2004

Des centaines de militants chrétiens portant les couleurs de l'arc-en-ciel ont défilé pour soutenir une compagne menée par l'Eglise contre le réchauffement de la planète.
Le samedi 9 octobre, les manifestants se sont dirigés vers la cathédrale de Coventry pour lancer Operation Noah (Opération Noé), soutenue par le Rassemblement des Eglises de Grande-Bretagne et d'Irlande, qui représente toutes les grandes Eglises chrétiennes des deux pays. La campagne tire son nom de l'alliance que Dieu a établie avec Noé au nom des générations futures, décrite dans la Bible (Genèse 9: 9-17). Le symbole de l'alliance est un arc-en-ciel.
La cathédrale de Coventry, qui avait été détruite durant la deuxième guerre mondiale, est devenue un symbole international de réconciliation depuis sa reconstruction dans cet ancien centre de l'industrie automobile.
Durant le service religieux célébré dans la cathédrale, David Hallman, coordinateur du programme sur les changements climatiques du Conseil oecuménique des Eglises, a souligné qu'il était question de "justice internationale et de justice entre générations".

L'Opération Noé demande à ceux qui la soutiennent de signer un document demandant au gouvernement britannique de prendre les devants dans la lutte contre le réchauffement de la planète, et aux membres de celui-ci de faire des changements dans leur façon de vivre en vue de réduire les activités affectant l'environnement.
" Nous exhortons les Eglises et les personnes à entreprendre un 'audit vert' ", a déclaré John Kennedy, du Rassemblement des Eglises. " Recycler les déchets, acheter des produits avec un minimum d'emballage et remplacer les ampoules électriques par des équivalents à basse énergie une fois qu'elles sont terminées, tout cela compte. Il faut aussi éviter d'utiliser la voiture lorsque cela est possible. "
L'utilisation de l'automobile est l'un des principaux facteurs de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone, qui est le principal gaz à effet de serre lié aux changements climatiques. L'utilisation de l'énergie domestique et industrielle ainsi que l'abattage des arbres sont aussi des facteurs entraînant un risque.

L'Opération Noé a été lancée moins de deux semaines après que la Russie eut annoncé son intention de ratifier le Protocole de Kyoto de 1997 sur les changements climatiques. Pour entrer en vigueur, le Protocole devait être approuvé par un ensemble de pays totalisant au moins 55 % des émissions de gaz à effets de serre en 1990. La décision de la Russie permet aujourd'hui de faire appliquer le Protocole, même si les Etats-Unis refusent de le faire. Les pays qui soutiennent le Protocole de Kyoto ont accepté de réduire ou de limiter d'ici 2012 les émissions de gaz à effet de serre avec des objectifs variables à partir de leur niveau de 1990. L'objectif de la Grande-Bretagne est une réduction de 12,5 %.

Operation Noah, y compris la pétition au gouvernement: www.christian-ecology.org.uk/noah/